Au cœur des origines

Las Lajas, un café de spécialité du Costa Rica, nouvelle origine Lobodis

Maud responsable achats Café Vert et relations producteurs

Ingénieure agronome, diplômée SCA, spécialisée sur les thématiques d’approvisionnement responsable, Maud assure le sourcing de Lobodis en café vert et  coordonne les projets d’amélioration des pratiques agricoles sur les plans sociaux et environnementaux avec les acteurs des filières dans 12 pays producteurs. Sélection des terroirs, rencontres avec les producteurs, dégustation des cafés, des missions qu’elle mène avec enthousiasme pour vous offrir la meilleure tasse !

SourcingProducteurs

La protection de l’environnement est une priorité au Costa Rica où la biodiversité est exceptionnelle. La production du café n’échappe pas à ces exigences écologiques et les normes qualité sont strictes. Précurseurs dans le développement de process post-récolte innovants et exceptionnels, avec notamment le process « Honey », le Costa Rica est ainsi un pays emblématique des cafés de spécialité. Nouvelle filière avec laquelle nous sommes fiers de collaborer pour vous proposer un café rare !

Le Costa Rica, un petit pays qui fait du grand café

6% des espèces végétales et animales connues dans le monde se trouvent dans ce petit pays de 51 000 km² au cœur de l’Amérique centrale. Pionnier dans la protection de l’environnement, le Costa Rica préserve depuis longtemps déjà son incroyable biodiversité et ses écosystèmes riches et variés. Les nombreux parcs nationaux et espaces naturels protégés attestent de l’attention portée à la faune et la flore.  
Si ce contexte a participé au développement rapide de l’écotourisme, favorable à la croissance du pays, les costariciens ont cependant vu augmenter le coût de la vie. 
Pour la caféiculture l’impact est double, les normes environnementales à respecter sont strictes et le prix de la main d’œuvre est plus élevé que dans les pays voisins. Les producteurs du Costa Rica ont donc vite misé sur l’amélioration de la qualité, la traçabilité et la durabilité, selon les standards américains de l’agriculture biologique, pour se positionner sur le marché de niche des cafés de spécialité. 90% des 50 000 caféiculteurs sont de petits producteurs. Le process post-récolte est géré en micro-usine directement chez le producteur ou chez un collecteur local, permettant ainsi une réponse personnalisée du producteur pour son client avec des micro-lots traçables jusqu’à la ferme, voire jusqu’à la parcelle. Aujourd’hui, les producteurs de Las Lajas sont 2 fois mieux rémunérés que pour du café bio équitable Max Havelaar et bien au-delà du cours du marché. 
La production totale du pays ne représentant que 1% de la production mondiale, les cafés du Costa Rica sont de fait, des cafés rares !

Micro Mill de Las Lajas (photo ©STC)
Aire de séchage du café à Las Lajas au Costa Rica (photo ©STC)

La finca Las Lajas d’Oscar et Francisca Chacon

La finca « Las Lajas » sélectionnée par L'Atelier Lobodis pour les cafés de spécialité La Cafèterie, est située dans la plus ancienne région caféière au centre du pays, la Vallée Centrale (Valle Central en espagnol), centre névralgique de l’activité économique. La proximité des volcans Barva, Irazu et Poas est propice à la richesse et la fertilité des sols. C’est sur ce terroir d’altitude réputé que la famille Chacon a choisi de produire du café arabica en agroforesterie. Leur engagement environnemental, leur capacité d’innovation et leur process post-récolte ont permis à leurs micro-lots de café de se distinguer lors de compétitions internationales de baristas ou de grands concours comme le Cup of Excellence du Costa Rica.

Micro-lots de café à la Finca Las Lajas au Costa Rica chez Francisca et Oscar Chacon
Francisca Chacon, productrice de notre café de spécialité Las Lajas du Costa Rica
Oscar Chacon, producteur de notre café de spécialité Las Lajas du Costa Rica
Café Honey, où les grains après séchage prennent une couleur caramélisée qui donneront des arômes fruités à votre café (photo ©STC)
Comparaison entre du café lavé (droite) et du café honey (gauche) avant le déparchage. (photo ©STC)

Honey Process et black honey

Oscar et Francisca Chacon sont passionnés depuis par les procédés post-récolte honey, yellow, red, white et black. Ce process post-récolte consiste à dépulper les cerises de café pour faire sécher les grains au soleil dans leur mucilage pendant plusieurs jours. Ainsi, les sucres présents brunissent peu à peu comme du miel et imbibent les grains, ce qui donne du corps au café. Plusieurs variantes de Honey Process existent selon l’épaisseur du mucilage et la méthode de séchage. Le « black honey » est celle où le mucilage est le plus épais et le temps de séchage plus long, les grains de café caramélisés prennent une couleur très sombre, cette sucrosité amène des arômes de fruits rouges des plus intenses.

Faites la connaissance de Francisca et Oscar Chacon

Des partenariats responsables

• STC, Sustainable Trading Coffee : cette maison familiale d’export de café est basée à San José au Costa Rica. Son fondateur, Sébastien Lafaye, travaille en partenariat de long terme avec les producteurs et facilite les relations avec les torréfacteurs en privilégiant la transparence. Son sérieux, son dynamisme et son engagement dans la filière café nous ont convaincus.
• EFICO : cette entreprise familiale, basée à Anvers en Belgique, est le premier importateur européen à avoir signé le Pacte mondial des Nations Unis qui défend dix principes universels d’éthique sur les droits de l'Homme, les droits du travail, l'environnement, le développement. EFICO, pionnière dans la mise en place de filières tracées et durables, a aussi créé une fondation qui soutient les producteurs de café sur le terrain. Ce partenariat permet à Lobodis d’importer du café en toute transparence depuis les pays producteurs.

C'est suite à de nombreuses rencontres avec Sébastien Lafaye, le fondateur de Sustainable Trading Coffee, lors notamment de visites au Nicaragua (ici avec les producteurs de la coopérative Flor Di Cafe), que Maud a été convaincue de la nécessité de monter une filière café au Costa Rica avec STC
Séance de travail entre Sébastien de STC et Francisca au Costa Rica (photo ©STC)