Le caracoli ou le mystère d’un grain de café vert unique

Un caféier peut produire jusqu’à 100 cerises environ. Chaque cerise de café vert abrite un noyau qui se compose normalement de deux graines appelées fèves. Mais une exception confirme la règle : le caracoli. Mystère de torréfacteur !

 

Le caracoli c’est quoi ?

Lorsque la cerise du caféier renferme un unique grain, cette fève est appelée le caracoli. « Caracol » signifie escargot en espagnol, la forme ronde et bombée du caracoli fait penser à la coquille du gastéropode. Ce grain de café, plus petit que les autres, se trouve souvent aux extrémités des branches du caféier. Les études réalisées ne précisent pas d’où vient ce phénomène, anomalie génétique ou problème de pollinisation, le mystère du caracoli reste entier !

Le caracoli, un concentré d’arômes

Il est impossible de reconnaître un caracoli sur l’arbuste, cette fève ne se distingue que lors du tri manuel des grains de café vert. Si le caracoli est recherché pour la composition de certains cosmétiques, il est apprécié par nos experts Lobodis pour ses qualités gustatives. Ce grain unique absorbe en effet tous les sucres du fruit qui l’entoure et cela lui confère une note aromatique intense assez unique !


Le caracoli Lobodis

Les grains de caracoli sont spécifiques au café arabica et l’on en trouve dans chaque plantation et dans tous les pays à hauteur de 5% par récolte en moyenne.
Le Costa Rica, le pays du grain d’or, en a fait une spécialité et produit un café caracoli grand cru. Mais, c'est au Brésil que Maud, notre responsable achats café verts chez Lobodis, a sélectionné le caracoli. La diversité des plantations, la richesse du terroir et la récolte manuelle font du café pure origine Brésil un café de qualité au goût fruité et singulier.
 

Partager :

Le vocabulaire du café

> Consulter le lexique du café